Nos locaux sont transférés au 2 rue Augistrou à Longuyon, à côté de la gare.

Saint-Pancré

SAINT-PANCRE

2012, une nouvelle municipalité.

Suite au décès prématuré de Bernard BRUNETTE, Maire de Saint–Pancré depuis 1983, des élections ont été organisées en avril 2012. Le nou­veau conseil municipal est composé comme suit :

Maire : René SAUNIER

Adjoints : MACYK André et GAVROY Nicolas

ALLIATA Michel, BAETSLE Armand, BERTON Thierry, BERTUCCI Cathe­rine, SCALCON Josiane, GAVROY Nicolas, HILGER Christian, MACYK An­dré, SAUNIER René, et DESTENAY Alain.

SaintPancré est un petit village de 315 habitants du nord de la CC2R, situé entre Tellancourt et Ville-Houdlémont, à la frontière Belge au niveau de Saint– Rémy.

Avec sa tour fortiÞée datée de 1609, ses nombreux lavoirs, son église du XIX è siècle, une vielle ferme de 1628 au 36, Grande Rue et son calvaire, Saint-Pancré a toute les caractéristiques d’un village de caractère.

Riche d’un petit patrimoine rural étoffé et récemment restauré* comme d’un patrimoine naturel essentiellement boisé et fleuri, il fait bon s’y promener à la belle saison.

Les étangs de Pêche, situés dans le bas du village vers Buré-la-ville, vous accueillent également autour d’une table pour déguster des spécialités de truites et de poissons d’eau douce cuisinées maison et sur place.

Le Bois de la Cure, qui borde le village et s’étend jusqu’à Cosnes-et-Romain, offre de nombreuses promenades.

Quant à son Histoire, le village est riche de cette époque ou le mine­rai de fer représentait le poumon économique du Pays-Haut. Cette partie de l’histoire locale donnera naissance à un nouveau sentier de promenade transfrontalier qui sera inauguré le 15 décembre 2012.

 

L’église paroissiale Saint-Pancrace a été reconstruite en 1830 en remplacement d’une chapelle. En 2011, dans le cadre du projet européen transfrontalier INTERREG IV GRANDE REGION « Sentier transfrontalier des mines de fer », l’église Saint- Pancrace, la Tour maison forte, le pont en pierre, le calvaire et l’abreuvoir à bétail ont bénéficié d’une nouvelle campagne de res­tauration de son extérieur qui lui redonne sa splendeur.

Tour « Maison-forte » ou « Tourette »

SENTIER DES MINIERES ET SENTIER TRANSFRONTALIER
DES MINES DE FER

Le premier projet européen lancé par la CC2R en matière de patrimoine connait un franc succès qui s’illustre avec des aménagements paysagers et patrimoniaux du sentier transfrontalier des mines de fer. Ce cheminement illustre une page d’Histoire commune au Pays-Haut et à la Gaume: l’exploitation du minerai de fer. Depuis Saint -Pancré, des boucles pédestres, équestres et routières vous ouvrent ainsi des chemins boisés sur les traces de l’extraction minière qui assura la prospérité de notre territoire par le passé : le sentier des Minières et le Sentier transfrontalier des mines de fer.

Ce dernier, financé à 50% par les fonds européens (FEDER INTRREG IV GRANDE REGION), par la Région Lorraine et le Conseil Général 54, vous con­duira notamment, par-delà les frontières, chez nos amis belges de Musson, Aubange et Halanzy, via Ville– Houdlémont et Gorcy.

Vous découvrirez ainsi le joli Bois de la Cure où les mines de fer fort à ciel ouvert, aujourd’hui taries sont toujours bien visibles... Il est traversé par un ruisseau, le Bévaux, qui court le long du village et prend sa source à la jonc­tion de trois forêts communales : celles de ville Houdlémont, celle de Cosnes et Romain et celle de Saint-Pancré. 

Haut