Aménagement du territoire

Maison de santé pluri-professionnelle, Longuyon
 

Longtemps,  l'Etat a été le seul acteur de l'aménagement du territoire.

Mais, les lois de décentralisations votées par le Parlement en 1982 marquent un tournant important  en renforçant les pouvoirs des collectivités territoriales en matière de politique d'aménagement du territoire et en les incitant à intervenir en faveur du développement économique local.

Les régions, départements et les communes ont ainsi plus de pouvoir pour agir pour le développement rural et contre les disparités spatiales sur leur territoire. Les communes ont surtout de grandes responsabilités concernant l'urbanisme (PLU – Plan local d'urbanisme –, schéma directeur). Des structures intercommunales (communauté de communes, communauté d'agglomérations et communauté urbaine) peuvent agir sur l'aménagement de l'espace et le développement économique. Ces regroupements présentent l'avantage de réunir plus de moyens pour financer des infrastructures communes.

Les entreprises, par le choix de leur localisation, ou les associations de protection de l'environnement, par leurs actions, sont d'autres acteurs importants de l'aménagement du territoire.

La politique d’aménagement du territoire  nécessite donc le consensus entre les différents acteurs nationaux et locaux à travers la signature de contrats de projets État/région ou bien encore la mise en place de schémas locaux d’aménagement.

 

Sources : http://www.collectivites-locales.gouv.fr/developpement-territorial et http://www.cap-concours.fr/enseignement/preparer-les-concours/crpe-nouveau-concours/les-acteurs-de-l-amenagement-du-territoire-mas_geo_26

Vendredi 11-12-2020, madame Jacqueline GOURAULT, Ministre de la cohésion des territoires et des relations avec les collectivités a annoncé la liste des communes sélectionnées au titre de ce projet.

14 communes ont été sélectionnées en Meurthe et Moselle sur les 1000 françaises pour bénéficier de dispositifs d’appui et renforcer les politiques intercommunales

dont notre bourg centre, Longuyon. 

Ainsi, une Maison France Service verra  le jour dans les locaux de la T2L à l'horizon 2022. 

Moyens d’intervention en ingénierie, mobilisation de leviers d’actions, partenariats financiers sont au programme de Petites Villes de demain et devraient permettre à LONGUYON de concrétiser sa stratégie de développement. Ces politiques de centralité avec l’aide de l’ETAT, l’ANCT, la Banque des Territoires, l’ANAH, le CEREMA, l’APVF, le CAUE, la CCI de Meurthe et Moselle la Fondation du Patrimoine, la DDT, l’Ademe, l’ARS, l’EPF, la Région  Grand Est, le Département 54 aboutiront à un apport en compétences pour concevoir des projets,  et permettre de s’inspirer d’un réseau.

Une convention d’adhésion identifiera les actions retenues est en cours de rédaction. Elle aboutira sur une convention cadre et une Opération de Revitalisation du Territoire.

Un comité de projet a été intronisé au cours de cette réunion (Présidence : JP JACQUE, Vices Présidences : R SAUNIER VP en charge du développement économique et E GILLARDIN VP au développement durable, économies d’énergie et Agriculture pour T2L et E Lahure, adjoint aux travaux et L HOUSSON, adjoint chargé de l’animation pour la ville centre).

Les divers projets de la ville pour tendre à la redynamisation du centre, au développement durable, au renouvellement urbain, au logement, au cadre de vie, au commerce, à la Jeunesse, à la santé, sécurité, mobilité  et solidarité seront donc aidés dans leur réalisation.

L’Agape, agence d’urbanisme , partenaire historique de la ville, est également partenaire de cette opération.

A ce titre , l’étude de revitalisation du centre bourg ainsi que le projet de territoire de T2L seront des outils précieux pour parachever tous les projets de la Ville Centre et ceux de T2l en lien avec la centralité.

Haut